Actualités

Janvier 2012
Une déclaration européenne pour la maladie de Parkinson

L'EPDA (Association Européenne de la maladie de Parkinson) lance la Déclaration  de Consensus "unique" – une directive pour aider les législateurs à prendre les mesures positives nécessaires permettant d’améliorer la vie du nombre croissant de personnes touchées par la maladie de Parkinson et de réduire le poids important des dépenses annuelles.

L’Association Européenne de la maladie de Parkinson (EPDA) a lancé la Déclaration de Consensus sur les Standards Européens de Soins de la maladie de Parkinson, qui décrit pour la première fois comment les personnes atteintes de la maladie de Parkinson devraient être prises en charge. Le document propose également un modèle de gestion optimale, ce qui, si il est appliqué par les législateurs, permettrait d'améliorer les standards de soins mis en place en l'Europe.

Cette Déclaration a été établie et approuvée par des spécialistes européens de la maladie de Parkinson, des soignants, des patients et 45 organisations nationales luttant en faveur de la maladie de Parkinson. Ce document fait le point sur la maladie de Parkinson : plus de 1,2 million de personnes vivent avec la maladie de Parkinson en Europe aujourd'hui1 et ce nombre devrait doubler d'ici à 20302 et présente des statistiques alarmantes sur le coût actuel de la maladie dans de nombreux pays européens, les enjeux du diagnostic précoce, l’importance de l’accès aux médecins spécialistes de la maladie, les besoins en matière de services de soutien et de soins continus.

Huit points clés sont abordés et devraient retenir l’attention des législateurs européens :

  • soutenir les initiatives qui assurent que les personnes atteintes de la maladie de Parkinson reçoivent un accès égal et de bonne qualité aux soins spécialisés à travers l'Europe
  • réduire les inégalités dans le traitement et la gestion de la maladie de Parkinson
  • améliorer le financement de la recherche sur la maladie de Parkinson et définir les priorités de recherche
  • investir dans un traitement optimal et dans des stratégies de maintenance
  • sensibiliser le grand public et les professionnels à la maladie de Parkinson
  • minimiser la stigmatisation et la discrimination
  • renforcer le niveau de soins en neurologie dans les systèmes de santé européens
  • fournir un financement adéquat qui soutient la poursuite des travaux menés par des organismes nationaux sur la maladie de Parkinson.

 

Pour en savoir plus : www.epda.eu.com

 

1 - P Andlin-Sobocki et al, European Journal of Neurology 12 (Suppl 1) June 2005
2 - E R Dorsey et al, ‘Projected number of people with Parkinson’s in the most populous nations, 2005 through 2030.’ Neurology (2007) Jan 30;68(5):384-6

 

Newsletters

Mot de la semaine

L'akinésie est l'impossibilité ou la difficulté à initier des mouvements musculaires volontaires.

Actualités

Une équipe de recherche internationale a réussi à reproduire la structure...
Dans le cadre du traitement de la maladie de Parkinson, les exercices de...
Des chercheurs de l'Institut de neurosciences de Sheffield, au Royaume-...

Découvrez nos autres sites d'information sur les maladies liées au système nerveux central

Alzheimer-infos.eu
Dépression-infos.fr

La chaîne Lundbeck TV. Voir

Nota : le contenu de ce site est destiné à donner des informations. Il ne peut, en aucun cas, remplacer une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez des questions sur votre état de santé ou votre traitement, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.