Actualités

Mai 2012
Le Taï Chi est bénéfique pour la stabilité posturale des patients parkinsoniens

Le Taï Chi est bénéfique pour la stabilité posturale des patients parkinsoniens

Le Taï Chi est une gymnastique énergétique, dérivée des arts martiaux, qui permet de travailler l’harmonie et l’équilibre des forces naturelles. La pratique de cette gymnastique chinoise réduirait le risque de chute et améliorerait l’équilibre des personnes âgées et pourrait être particulièrement bénéfique aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Dans une étude récente, 195 patients parkinsoniens âgés de 40 à 85 ans ont été suivi pendant 6 mois et répartis en 3 groupes suivant chacun un type d’entraînement : Taï Chi, musculation et stretching (étirements). La stabilité posturale des patients a été évaluée après 6 mois, chaque patient ayant suivi 2 séances d’entrainement d’une heure, deux fois par semaine. Les résultats montrent que le Tai Chi est un exercice efficace et permet de réduire le nombre de chutes. Il améliore également la stabilité posturale chez les patients parkinsoniens. Le Tai Chi pourrait donc être une gymnastique adaptée et conseillée aux patients atteints de la maladie de Parkinson.

Source : Li F. et al. Tai Chi and Postural Stability in Patients with Parkinson’s Disease. N Engl J Med. 2012;366(6):511-9

Newsletters

Mot de la semaine

L'akinésie est l'impossibilité ou la difficulté à initier des mouvements musculaires volontaires.

Actualités

Une équipe de recherche internationale a réussi à reproduire la structure...
Dans le cadre du traitement de la maladie de Parkinson, les exercices de...
Des chercheurs de l'Institut de neurosciences de Sheffield, au Royaume-...

Découvrez nos autres sites d'information sur les maladies liées au système nerveux central

Alzheimer-infos.eu
Dépression-infos.fr

La chaîne Lundbeck TV. Voir

Nota : le contenu de ce site est destiné à donner des informations. Il ne peut, en aucun cas, remplacer une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez des questions sur votre état de santé ou votre traitement, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.